reprise des cours

Reprise obligatoire des cours à partir du 22 juin

"Dès demain, les crèches, écoles et collèges se prépareront à accueillir à partir du 22 juin tous les élèves de manière obligatoire et selon les règles de présence normales", a déclaré le président Emmanuel Macron ce dimanche 14 juin.

Table des matières

Dans quelles mesures le gouvernement a rendu la reprise des cours obligatoire pour les écoliers ?

Sur un total de 6,7 millions d’écoliers en France, seul 1,8 million sont retournés à l’école sur la base du volontariat depuis le 11 mai. Les établissements scolaires attendent la totalité des élèves avec cette reprise des cours.

D’abord, ils étaient par petits groupes de 15 élèves par classe afin de respecter les règles sanitaires. Les élèves doivent dorénavant retourner en cours dès le 22 juin. Les établissements scolaires se préparent à accueillir la totalité de leurs étudiants. 

Pourquoi une telle décision? La reprise des cours semble nécessaire, à la vue des inégalités qui se présentent sur la possibilité des élèves ayant accès aux ressources essentielles à leur apprentissage. Éviter un décrochage scolaire massif, assurer une continuité pédagogique, permettre à tous les étudiants de pouvoir étudier; tels sont les objectifs du gouvernement et de l’éducation nationale. 

C’est également une décision permettant aux parents et aux entreprises de reprendre leur activité avant les vacances d’été. Ce choix prend en compte le fait que de nombreuses études prouvent que les enfants sont les moins à risque, et les moins propices à la contagion du virus.

Vos enfants rencontrent des difficultés ?

Inscrivez-vous en deux minutes pour être appelé dans les 24h et débuter les cours dans la semaine. La réussite de vos enfants est notre priorité.

Comment les précautions sanitaires peuvent perdurer si nous tendons vers un “retour à la normale” avec la reprise des cours ?

Des questions se manifestent évidemment sur la continuité du respect des règles sanitaires. Emmanuel Macron a annoncé qu ‘”à partir de demain, nous allons pouvoir tourner la page du 1er acte de crise”. 

En effet, si les écoles se préparent à accueillir 100% des élèves, les mesures de distanciation physique seront difficiles à appliquer dans les salles de classe. Et de plus en plus d’incompréhensions se soulève au sujet du passage assez radical de «tout à rien». 

L’allocution présidentielle parlait uniquement des écoliers allant jusqu’au collège; ni les lycées ni les écoles supérieures n’ont été mentionnés. Les épreuves du baccalauréat, censées commencer le mercredi 17 juin, ont été annulées. Le diplôme s’obtient alors en fonction de la moyenne des trois trimestres. En ce qui concerne les écoles supérieures, la majorité d’entre elles ont déjà fait passer leurs partisans ou contrôles. 

Voir aussi: Le bac 2020 en contrôle continu

La réouverture des écoles entraîne des inquiétudes sur la progression du virus. En effet, le président n’a mentionné aucune mesure de sécurité. Mais le ministre de l’Éducation, Jean Michel Blanquer, confirme que les informations seront transmises sur ce point-là. 

N’ayant pas non plus évoqué le cas des professeurs vulnérables au Covid 19, certains s’en préoccupent également. Leur présence est évidemment obligatoire. Ils représentaient une partie de 60% depuis le 11 mai, et de plus en plus de parents s’inquiètent sur leur présence pour la reprise fin juin. 

Dans tous les cas, la reprise des cours à partir du 22 juin sera une certaine préparation pour la rentrée de septembre 2020. Car cette dernière peut s’annoncer grossière si une deuxième vague épidémique apparaît. 

Initialement en zone orange, le territoire français fait maintenant partie des zones vertes. Mais le coronavirus n’a pas encore disparu dans sa totalité. Le gouvernement nous invitons donc fortement à continuer de prendre les précautions nécessaires pour que l’échéance d’une nouvelle vague.  

Le ministre a indiqué que les règles sur la distanciation physique à l’école étaient alléguées pour simplifier cette reprise.

“Deux semaines c’est très important, chaque jour compte. Les enfants ont besoin d’aller à l’école”, a rappelé le ministre. Le principal changement sera que “désormais, il y a toujours une distanciation physique, mais beaucoup moins contraignante, avec 1 mètre latéral entre les élèves”.

Les règles de sécurité de base défendues: port du masque, distance entre chaque personne, nettoyage renforcé des établissements scolaires … 

Le protocole sanitaire national sera mis à jour dès le 17 juin, et contiendra les nouvelles dispositions à prendre, notamment dans les écoles pendant les récréations, les temps de restauration, etc.

Plus d’informations sur le protocole sanitaire : Coronavirus Covid-19 : 22 juin, réouverture des écoles

Le port du masque reste obligatoire pour les intervenants en contact direct avec les élèves, tandis que pour ces derniers, il demeure facultatif, mais fortement recommandé.

Une décision qui ne plaît pas à tout le monde, mais qui ne peut être qu’efficace pour la progression des étudiants

Certains élèves ne voient pas l’utilité de retourner en cours «si tard», les vacances d’été débutant le 4 juillet. D’autres estiment qu’il faut reprendre les habitudes qu’ils avaient avant la crise sanitaire. Des dispositions et arrangements seront mis en place pour que cette reprise se passe pour le mieux. Cependant, il faudra sûrement compter un temps d’adaptation, autant de la part des étudiants que des enseignants.

Un mètre de distance est recommandé entre chaque individu, et si cela est impossible, le port du masque devient obligatoire. 

De nombreux écoliers ont déjà rendu leurs manuels scolaires auprès de leur établissement. Mais le déroulement des cours se fera davantage sous forme d’une remise à niveau des différents chapitres des différentes matières, peut-être mal compris pendant la période de confinement. 

Cette reprise des cours sera-t-elle suffisante pour que les élèves soient prêts et à jour pour la rentrée de septembre 2020 ?

Les élèves sont partis pour avoir 2 semaines de cours, du 22 juin au 4 juillet. Ce ne sera pas forcément suffisant pour que tous les étudiants français soient à jour à la rentrée de septembre 2020. Prendre des cours de soutien scolaire pendant les vacances d’été est donc une solution.

C’est pourquoi, chez Tuteur à l’Heure, vous avez la possibilité de prendre des cours de soutien scolaire à domicile ou à distance, et ce, même pendant les vacances d’été. 

Nos tuteurs viennent des meilleures écoles, allant de Science Po à Polytechnique, en passant par Paris Dauphine et les classes préparatoires. Ils endossent un réel rôle de grand frère et de grande soeur pour pousser leurs élèves, de manière progressive, vers une plus grande autonomie, une meilleure organisation au quotidien, et des méthodes de travail plus rigoureuses.

Les cours à distance ou les cours en présentiels proposés sont adaptés à l’élève suivant son niveau. C’est une réelle occasion de se remettre à jour avant la rentrée de septembre 2020, quel que soit le niveau de l’enfant.

Tuteur à l’Heure est là pour aider votre enfant à acquérir cette discipline, et sa réussite est notre priorité. 

Vos enfants ont besoin de cours de soutien cet été ?

Inscrivez-vous en deux minutes pour être appelé dans les 24h et débuter les cours dans la semaine. La réussite de vos enfants est notre priorité.

Est-ce que ce post vous a plu ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer!

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes: 2

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter ce post.

Partage ce post !

Share on facebook
Share on google
Share on linkedin
Share on print
Share on email