TEMPLATE ARTICLE (5)

La dyspraxie : trouble “dys” des apprentissages

La dyspraxie est un trouble qui touche les individus dans leur sens de l’organisation et de coordination. Ce trouble atteint la “praxie”, partie du cerveau qui contrôle la réalisation de nos gestes. Ainsi, un enfant dyspraxique peut avoir l’intention de faire un mouvement, mais il va rencontrer des difficultés à l'exécuter.

Table des matières

Les troubles des apprentissages, dĂ©finis de la mĂŞme manière que les troubles spĂ©cifiques des apprentissages, proviennent d’un dysfonctionnement du système cĂ©rĂ©bral, ou encore d’un certain retard des fonctions cognitives chez l’individu. Cet article vous prĂ©sentera le trouble de la dyspraxie, Ă  savoir ses symptĂ´mes, ses causes et les prises en charge possibles.

Les troubles des apprentissages concernent plus de 20% des enfants. A l’Ă©cole, ces derniers peuvent dĂ©velopper des difficultĂ©s scolaires suite Ă  ces troubles : langage oral, langage Ă©crit, expression, communication, comprĂ©hension, orthographe… Et ils entraĂ®nent par la suite des complications plus psychologiques. 

Vos enfants rencontrent des difficultés ?

Inscrivez-vous en deux minutes pour être appelé dans les 24h et débuter les cours dans la semaine. La réussite de vos enfants est notre priorité.

I. Qu’est-ce que la dyspraxie ?

La dyspraxie est un trouble qui touche les individus dans leur sens de l’organisation et de coordination. Ce trouble atteint la “praxie”, partie du cerveau qui contrĂ´le la rĂ©alisation de nos gestes. Ainsi, un enfant dyspraxique peut avoir l’intention de faire un mouvement, mais il va rencontrer des difficultĂ©s Ă  l’exĂ©cuter. La partie de notre système cognitif qui correspond Ă  la programmation de la rĂ©alisation de gestes est alors perturbĂ©e.

L’enfant touchĂ© rencontre Ă©galement des difficultĂ©s scolaires notamment dans les matières scientifiques, mais aussi littĂ©raires. Des accommodations sont mises en place : ordinateur, accompagnement des proches, davantage de cours Ă  l’oral… 

Un enfant scolarisé sur six est touché par le trouble de la dyspraxie. Cette dernière est généralement un trouble associé à la dysgraphie, c’est-à-dire un trouble qui entraîne des difficultés à former des formes géométriques. Ou encore la dyslexie, trouble qui impacte l’apprentissage de l’écriture et de l’expression orale.

II. Quels sont les symptĂ´mes de la dyspraxie ?

Le symptôme le plus marquant chez les dyspraxiques est leur maladresse. Elle résulte donc du dysfonctionnement de la partie cérébrale de la programmation de la réalisation de nos gestes. Mais il existe d’autres symptômes, plus spécifiques : 

  • les troubles visuo-spatiaux : l’enfant a du mal Ă  contrĂ´ler son regard et peut alors difficilement fixer quelque chose pendant longtemps de manière automatique. 
  • les troubles attentionnels : un manque de coordination et une maladresse importante entraĂ®nent gĂ©nĂ©ralement des troubles comportementaux, et donc des pĂ©riodes d’inattention.
  • les troubles d’acquisition de la coordination : maladresse importante, mĂŞme si les gestes demandĂ©s semblent simples Ă  exĂ©cuter.
  • l’apraxie bucco-linguo-faciale : selon le degrĂ© de dyspraxie chez l’enfant, il est possible que les muscles bucco faciaux soient atteints. L’enfant a alors du mal Ă  s’exprimer oralement, ou, plus couramment, Ă  mâcher quelque chose.
  • les troubles de l’apprentissage : enfin, l’ensemble de ces symptĂ´mes entraĂ®nent quasiment Ă  chaque fois des difficultĂ©s scolaires chez l’enfant dyspraxique, que nous verrons dans la suite de cet article.

Vos enfants rencontrent des difficultés ?

Inscrivez-vous en deux minutes pour être appelé dans les 24h et débuter les cours dans la semaine. La réussite de vos enfants est notre priorité.

III. Quels sont les facteurs de développement de la dyspraxie ?

La dyspraxie est généralement un trouble héréditaire. Elle développe des retards au niveau de l’adresse et de l’organisation des mouvements chez l’enfant, et peut apparaître dès le plus jeune âge. Attention, ce trouble peut effectivement se développer mais n’est en aucun cas lié à une déficience intellectuelle.

Chaque personne a une progression différente de sa dyspraxie. Mais il est toutefois important d’avoir un suivi régulier, et d’être accompagné. Ainsi, les obstacles s’en voient réduit au maximum, notamment durant la scolarité et la vie sociale de l’enfant.

IV. Diagnostic et prise en charge de la dyspraxie

Comme les autres troubles “dys” et troubles des apprentissages, la dyspraxie n’est pas lié à un retard intellectuel. Cependant, l’enfant dyspraxique peut rencontrer des difficultés scolaires du fait de l’écart important entre les exigences attendues et ce qu’il est capable de réaliser. Souvent, cela se traduit par une certaine frustration et un manque de confiance en soi. Car même si les intentions sont présentes chez l’enfant, leur réalisation ne s’effectue pas toujours comme l’enfant l’aurait souhaité. 

Ces troubles et ces comportements ne se contrôlent donc pas réellement, mais peuvent être pris en charge. Il lui faudra un certain “entraînement” pour que l’automatisation des gestes volontaires puissent se faire avec le plus d’adresse possible.

Le plus souvent, la dyspraxie est remarquée chez un enfant par ses professeurs ou par sa famille. En effet, ces derniers peuvent observer l’enfant dans sa vie de tous les jours et ainsi relever un manque de coordination dans ses gestes par exemple. Ainsi, si vous repérez quelconque maladresse ou manque de coordination de manière répétitive chez votre enfant, consultez rapidement un médecin spécialiste qui pourra vous éclaircir sur les points suivants.

En plus d’être liée à la dyslexie et la dysgraphie, la dyspraxie peut également développer les symptômes de la dysphasie, à savoir des difficultés importantes à s’exprimer à l’oral et à comprendre ce qu’il est dit. 

En classe, il est important de savoir s’adapter Ă  l’élève dyspraxique. Il ne faut pas nĂ©cessairement accentuer sur les points dans lesquels il a des difficultĂ©s. Mais il faut plutĂ´t trouver des stratĂ©gies qui amĂ©lioreront la communication entre le professeur et l’élève et son apprentissage. PrivilĂ©gier l’oral, favoriser le calcul mental, utiliser des processus verbaux si le visuel ne fonctionne pas… Des accommodations sont Ă©galement possibles et de plus en plus courantes comme l’utilisation des ordinateurs en classe et Ă  la maison pour le travail et les devoirs par exemple.

En plus d’apporter des difficultés au niveau de l’apprentissage des enfants à l’école, des troubles psychologiques peuvent en suivre comme décrit précédemment : frustration, manque de confiance en soi, échec, renfermement sur soi-même… Ce type de trouble mène désormais trop souvent à l’échec scolaire, le plus souvent pour avoir été repéré trop tard. Il est donc primordial d’être très attentif à ces potentiels signes ou de faire des tests de dépistage pour trouble “dys”. 

En plus d’être pris en charge par un médecin spécialiste, l’enfant a besoin de structure, d’accompagnement et d’un certain suivi personnalisé. C’est pour cela que prendre des cours de soutien scolaire peut être une solution et une aide à votre enfant. 

Retrouvez des témoignages de parents sur leurs enfants dyspraxiques : Témoignages

V. Tuteur à l’Heure face à la dyspraxie

Si votre enfant est atteint de dyspraxie, Tuteur à l’Heure vous propose d’entrer en relation avec des tuteurs provenant des meilleures écoles, telles que Science Po, Polytechnique ou encore Dauphine. Ils ont un parcours exemplaire qui leur permet de concilier patience et bienveillance durant le cours.

Chaque tuteur doit avoir une capacité de compréhension et d’adaptation à son élève, et une connaissance des singularités de l’apprenant. C’est la raison pour laquelle nous recrutons nos professeurs selon des critères et des étapes bien définis : 

  • SĂ©lection dans les meilleures formations
  • Lecture attentive des bulletins du supĂ©rieur et du relevĂ© du baccalaurĂ©at 
  • Rencontre et entretien de personnalitĂ© de 30 minutes avec le candidat

Notre objectif est de mettre en place un accompagnement personnalisé pour les adolescents en difficulté. Selon vos besoins, les cours de soutien peuvent être réguliers ou occasionnels, à domicile ou en ligne. Tuteur à l’Heure vous apporte son expertise et vous propose des professeurs expérimentés qui donnent des cours dans les matières littéraires comme dans les matières scientifiques, ainsi que les langues étrangères…

Prendre des cours de soutien scolaire peut être une solution à ce trouble. Cela apportera un réel accompagnement à l’enfant, et une structure essentielle à son apprentissage. Nos tuteurs sont formés pour s’adapter à l’élève et à chaque situation, et à les pousser de manière progressive vers l’excellence, peu importe leur niveau de base.

Les cours de soutien scolaire sont adaptés à chaque enfant, et notre priorité est la réussite de nos élèves tout en étant dans un environnement bienveillant. 

Vos enfants rencontrent des difficultés ?

Inscrivez-vous en deux minutes pour être appelé dans les 24h et débuter les cours dans la semaine. La réussite de vos enfants est notre priorité.

Est-ce que ce post vous a plu ?

Cliquez sur une Ă©toile pour l'Ă©valuer!

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes: 2

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier Ă  noter ce post.

Partage ce post !

Share on facebook
Share on google
Share on linkedin
Share on print
Share on email