article image
BAC & BREVET

LE CONTRÔLE CONTINU DU BACCALAURÉAT

Jean Pinguet
Jean Pinguet
-
17/3/2022

L’objectif de cette notation tout le long du cycle terminal, est d'encourager et de valoriser la régularité du travail des élèves dans l’apprentissage des connaissances et la maîtrise des compétences fondamentales. 

Table des matières

Objectif réussite

GAGNER +3.1 POINTS DE MOYENNE

Faites vous accompagner par un étudiant expérimenté dans la matière de votre choix.

Un tuteur proche de chez vous
Les meilleures méthodes pour réussir
Demander de l'aide

Le réforme du bac offre aux lycéens une nouvelle composition de l’épreuve. Le contrôle continu et le cycle terminal forment les deux pans de cet examen. L’un et l’autre permettent d’évaluer l’élève sur un large panel de connaissances et de compétences. 

Pour partager toutes les bonnes informations sur le premier aspect du bac, nous détaillons tout ce qu’il faut savoir sur le contrôle continu. 

L’ESSENTIEL DU CONTRÔLE CONTINU 

Les établissements publics et sous contrat avec l’État évaluent leurs élèves sur les épreuves obligatoires qui ne figurent pas dans les épreuves anticipées et finales de première et de terminale. L’objectif de cette notation tout le long du cycle terminal, est d'encourager et de valoriser la régularité du travail des élèves dans l’apprentissage des connaissances et la maîtrise des compétences fondamentales. 

Pour cela, la mise en place d’épreuves communes ou E3C a été voulue par l’éducation nationale dès 2021. Néanmoins, des dysfonctionnements ont conduit à leur suppression pure et simple pour les sessions suivantes des bac 2022 et 2023. Ces évaluations communes ont été remplacées par un contrôle continu plus souple. 

Cette nouvelle inquiète le corps professoral et les familles sur l’égalité de traitement entre les établissements, que les E3C conféraient. Des réunions d’information et des formations ont été planifiées pour garantir une équité de notation entre les différents établissements. L’établissement de critères communs par matière et à l'échelon national est la piste privilégiée. 

Les matières qui s’inscrivent dans cette partie de l’examen représentent 40 % des coefficients attribués. Elles se constituent du tronc commun et de la spécialité abandonnée en première. 

Pour le tronc commun

  • L’histoire-géographie 
  • L’enseignement scientifique ou les mathématiques 
  • Langues vivantes A et B 
  • L’éducation physique et sportive 
  • L’enseignement moral et civique ( EMC)

L’enseignement de spécialité fait partie des trois enseignements choisis par l’élève en classe de seconde. Chaque lycéen doit abandonner une de ses spécialités en première et le mentionner pour le conseil de classe du 2e trimestre. 

La moyenne générale de chaque matière est calculée grâce à l’ensemble des moyennes trimestrielles ou semestrielles de l’année. Cela établit une note annuelle qui entre dans l'évaluation du baccalauréat. 

Pour les candidats libres ou dans l’incapacité de suivre un cursus scolaire normal, des dispositions ont été prises telles que : 

  • Une commission d’harmonisation 
  • Des épreuves spécifiques 

40 de la note finale

LES MATIÈRES ÉVALUÉES DU CONTRÔLE CONTINU 

Les compétences étudiées et évaluées dans le cycle continu se distinguent entre le tronc commun et la spécialité non poursuivie en classe de terminale. Il faut noter qu’il existe des différences entre les filières, qu'elles soient générales, technologiques ou professionnelles. 

L’enseignement de spécialité compte 8 coefficients. Il est évalué au cours en première et une moyenne globale est calculée au conseil de classe du troisième trimestre. 

Les enseignements du tronc commun comptent 32 coefficients. Ils sont évalués sur un cycle de deux ans ( première et terminale ), avec le calcul d’une moyenne globale au conseil de classe du troisième trimestre.  

  • Histoire-géographie, 3 coefficients attribués à la moyenne de première et 3 autres à celle de terminale. Soit 6 coefficients au total pour cette matière. 
  • Enseignement scientifique dans la voie générale, en mathématiques dans la voie technologique, 3 coefficients attribués à la moyenne de première et 3 autres à celle de terminale. Soit 6 coefficients au total pour cette matière. 
  • Langue vivante A et en langue vivante B, 3 coefficients attribués à la moyenne de première et 3 autres à celle de terminale. Soit 12 coefficients au total pour ces deux matières. 
  • En éducation physique et sportive, 6 coefficients attribué aux évaluations certificatives prévues dans le cadre du contrôle en cours de formation (CCF) 
  • En enseignement moral et civique, 1 coefficient est attribué à la moyenne de première et 1 autre à celle de terminale. Soit 2 coefficients au total pour cette matière.

Un enseignement technologique en langue vivante ( ETLV ) s’ajoute au candidat de la filière technologique. Il peut porter sur la langue vivante A ou B. La moyenne annuelle de leurs résultats en ETLV est intégrée au calcul de la moyenne annuelle dans la langue vivante concernée. 

LES CAS PARTICULIERS 

Les enseignements optionnels 

Le ministre de l’éducation nationale a souhaité mettre un point d’honneur sur les enseignements optionnels. Choisies dès la seconde pour certains, elles mettent en valeur la curiosité et le travail des élèves. C’est pourquoi elles bénéficieront de 2 coefficients pour chaque moyenne annuelle. 

Un élève qui suit deux options de l’année de première à la terminale est évalué sur 108 coefficients ( + 8 par rapport au barème classique ). 

Rappelons tout de même qu’il est impossible d’excéder 114 coefficients sur le cycle de terminale. 

La commission d’harmonisation et l’évaluation ponctuelle 

Présidée par le recteur d’académie, cette commission s’intéresse aux matières non évaluées par une épreuve finale. Elle permet, si nécessaire, d’harmoniser les moyennes des élèves dans les matières concernées et transmet les nouvelles notes au jury du baccalauréat. 

Pour les candidats qui n’ont pas de moyenne pour un ou plusieurs enseignements, une évaluation individuelle est programmé par le chef d’établissement : 

  • Au premier trimestre de terminale pour une moyenne absente des bulletins de première.
  • Au dernier trimestre de terminale pour une moyenne absente des bulletins de terminale.

Rappelons qu’une moyenne qui n'est pas représentative ( ex : trop d’absences aux devoirs ) peut faire l’objet d’une évaluation individuelle.

Vous avez aimé cet article ?

Notez-le !
Transmettre la réussite

Nos meilleurs tuteurs disponibles

Gaëlle
43h de cours
SES
Patrice
68h de cours
SVT et physique-chimie
Alexandre
23h de cours
Mécanique et physique
Khalil
78h de cours
Sciences politiques
Ilias
102h de cours
Mathématiques
Léonie
152h de cours
Anglais
Bastien
47h de cours
Mathématiques
Yasmine
32h de cours
Français
Gaëlle
43h de cours
SES
Patrice
68h de cours
SVT et physique-chimie
Alexandre
23h de cours
Mécanique et physique
Khalil
78h de cours
Sciences politiques
Ilias
102h de cours
Mathématiques
Léonie
152h de cours
Anglais
Bastien
47h de cours
Mathématiques
Yasmine
32h de cours
Français
Une dernière question ?

Contact

Merci ! Vos informations ont bien été reçues.
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Infos pratiques

Mail :
contact@tuteuralheure.fr